Assurance auto : Que faire si j’ai un accident à l’étranger ou avec un véhicule étranger ?

L’assurance automobile étrangère nécessite quelques informations. Un accident avec un véhicule étranger peut arriver un jour. Voici donc quelques conseils pratiques en cas d’accident comme ceux mentionnés ci-dessus.

Recueil de maximums d’informations

Dans le cas d’un accident de véhicule à l’étranger, l’assurance auto à l’étranger entre en action. Le plus crucial est de fournir autant d’informations que possible sur le conducteur. Si vous connaissez tous les deux le français, rentrez chez vous et faites un rapport ! Si vous parlez deux langues différentes, rédigez toujours le même rapport. Utilisez l’outil de traduction pour compléter le rapport. Soumettez le rapport après 5 jours. Le processus est donc comme un accident avec un chauffeur français. Les rapports doivent être soumis dans les cinq jours ouvrables. La destination de votre indemnisation n’est donc pas vos propres mains, mais la compagnie d’assurance. 

Conducteur étranger avec carte verte

Encore concernant cette assurance auto à l’étranger, le cas est le plus simple est que la zone où votre voiture s’est écrasée est l’un des 46 membres inscrits sur la carte verte. Ce document est décrit dans sans souscrire une assurance distincte. Votre compagnie d’assurance peut facilement communiquer et négocier avec des partenaires externes. Cependant, le processus a tendance à prendre plus de temps, car les compagnies d’assurance françaises utilisent les offres, mais pas les concurrents étrangers. Rappel : la compagnie d’assurance vous délivre une carte verte, un certificat destiné à afficher sur votre pare-brise, et un certificat d’assurance qui contient toutes les informations dont vous avez besoin en cas de sinistre. La compensation peut prendre du temps. Si vous n’êtes pas responsable, il vaut mieux être informé, il faut de la patience. Si le tiers est assuré, on vous rembourse jusqu’à ce que l’assureur de l’autre partie ait payé les dommages. S’il a une couverture complète, il peut « payer avant récupération » et payer le montant. Au final, si vous êtes endetté, vous ne serez indemnisé que si vous êtes pleinement assuré : assurance de dommages automobiles.

Bureau central de France

Cette assurance auto à l’étranger exige aussi que tous les assureurs de responsabilité civile offrant une assurance doivent être enregistrés auprès de cette institution. La deuxième personne est chargée de l’indemnisation des accidents entre une voiture française et étrangère. En l’absence de carte verte, une assurance frontière est recommandée. Le deuxième scénario implique des chauffeurs étrangers originaires de pays non membres du système de « carte verte ». Depuis, une assurance frontière (assurance spéciale pour les résidents en dehors du régime de la « carte verte ») a finalement vu le jour, mais s’il n’avait pas ce type de police avant de venir en France, il doit payer Caisse d’assurance non-vie obligatoire (FGAO), un organisme chargé d’indemniser les victimes d’accidents de la route si le responsable ne peut être identifié ou si l’assureur fait faillite.

Après un retrait de permis mon assureur auto peut il augmenter ses tarifs ?
On m’a retiré mon permis : mon assureur auto peut il me résilier ?